#Sport de nature 4/4 : L’escalade

Salut à tous les apprentis sportifs,

Je vous retrouve aujourd’hui pour terminer mon défi « Découvrir 4 sports de nature en 4 semaines pour les débutants ». J’ai décidé de vous présenter l’escalade car vous pourrez la pratiquer à tout moment de l’année et de différentes manières.

Après le dragon boat, le snorkeling et la course d’orientation, place maintenant à l’escalade.

L’escalade, une activité en ascension

L’objectif de l’activité est d’arriver au sommet de la paroi, à mains nues ou avec assurage. Vous pouvez pratiquer aussi bien en intérieur, sur des structures artificielles, qu’en extérieur, sur des sites naturels ou des via ferrata. Utiliser ainsi les prises de la paroi afin de grimper intelligemment.

Lorsque le grimpeur est assuré, le système doit parer à sa chute ou l’aider à redescendre. Il ne doit en aucun cas l’aider dans son ascension. En règle générale, il utilise un baudrier, une corde, des chaussons et des accessoires tels que les mousquetons.

Il existe plusieurs échelles de cotation des difficultés, allant du plus facile N°1 au plus difficile N°9c.

Un sport complet, bénéfique notamment pour le mal de dos

En débutant l’escalade, vous solliciterez principalement les muscles du haut de votre corps (épaules et bras). Or vos jambes jouent un rôle majeur et constitue le pilier de votre grimpe. Je m’explique. Vous pousserez sur celles-ci afin d’attraper la prise du haut avec vos bras. Pour schématiser, vous faites la grenouille ! Vous verrez alors que l’escalade ne sollicite pas uniquement le haut de votre corps, mais également le bas avec un travail sur la ceinture abdominale.

Depuis que l’activité physique peut être prescrite par un médecin en tant que traitement non médicamenteux, l’escalade est de plus en plus recommandée par le corps médical. Pourquoi ? Car l’activité apaise les personnes sujettes au mal de dos. Comment ?  En musclant le dos, non pas en compression, mais en étirement.

L’escalade travaille alors de nombreuses qualités : la souplesse, la force, l’équilibre, la coordination et la concentration. Ce qui en fait un sport complet. On privilégiera cependant une activité complémentaire telle que le renforcement musculaire à terre afin d’améliorer les besoins physiques du pratiquant.

Comment reprendre confiance en soi avec l’escalade ?

Tous les grimpeurs vous le diront : l’objectif est d’arriver en haut. Mais de quelle manière ? Ça sera à vous de la trouver et de prendre les bonnes décisions pour ne pas chuter.

Avant de débuter sa montée, il faut tout d’abord analyser et trouver la voie qui vous amènera au sommet. Et pour la suite, il ne reste plus qu’à vous lancer ou devrais-je dire grimper. Oser et poser sa main sur la première prise. Une fois lancé, c’est à ce moment que peuvent survenir les difficultés : la peur du vide, l’angoisse de tomber, le stress d’être bloqué, etc. L’escalade est alors une excellente activité pour travailler vos émotions. Passer outre et surmonter les obstacles. Il s’agit là d’un gros travail mental à faire sur soi-même mais votre partenaire peut être là pour vous aider.

Effectivement, lorsque l’on débute en escalade, l’activité se fait à deux. Le premier grimpe et le second assure le premier. Cela consiste en quoi ? A tenir la corde afin de le retenir en cas de chute. Il faut donc d’un côté avoir confiance en soi pour assurer son camarade mais surtout faire confiance à quelqu’un d’autre. Ce qui n’est pas toujours facile. Attention, l’escalade n’est pas à proscrire pour les personnes en situation en surpoids. De nombreuses situations sont adaptables pour permettre à un maximum de personnes d’accéder à ce sport : double assurage, prises plus larges, augmenter la densité des prises, etc. Rien n’est impossible !

jeune fille pratiquant l'escalade

Partir en voyage et découvrir le monde avec l’escalade

L’escalade est un merveilleux moyen de découvrir le patrimoine culturel, historique et environnemental de nos régions. Si vous pratiquez l’escalade en milieu naturel, vous serez amené à traverser des vignes, prendre des sentiers afin d’accéder à votre site de pratique. La paroi est rarement au pied du parking, où il vous suffit de descendre de votre voiture et de grimper. L’approche peut être longue mais ça en vaut la peine.

Grimper sur une paroi, c’est également profiter des paysages inégalés, où peu de personnes pourraient y accéder. Profiter d’un lever de soleil, sentir le vent caresser votre visage, apprécier la hauteur. Escalader, c’est faire corps avec la nature, se ressourcer. Quoi de plus beau que de pouvoir observer la nature sans aucune activité bruyante autour de vous !

Pour avoir côtoyé quelques grimpeurs, certains sont fiers de me dire qu’ils ont fait le tour de la France rien qu’en faisant de l’escalade : les falaises du Vercors, le viaduc de Fauvettes dans l’Essonne ou bien encore les blocs de Fontainebleau.

escalade - via ferrata

Où faut-il aller pour pratiquer l’escalade ?

La Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade (FFME) assure la promotion et le développement en France de six activités sportives : l’Escalade, l’Alpinisme, le Canyonisme, la Randonnée Montagne, la Raquette à Neige et le Ski-alpinisme. N’hésitez pas à vous rendre sur leur site internet et trouver une association qui propose l’activité. Pour information, une licence coûte une centaine d’euros approximativement.

Il existe plus de 550 structures artificielles en France. L’avantage, c’est que vous pouvez pratiquer à toute heure, en hiver comme en été. Un bon argument pour des questions météorologiques ; ou bien encore pour des personnes qui travaillent tard et qui préfèrent faire du sport en fin de journée.

Concernant les pratiques extérieures, je vous conseille d’être toujours accompagnés et de ne pas pratiquer si vous n’êtes pas sûr de vos capacités. Vous n’êtes pas à l’abri d’accident. Toujours vérifier son matériel et les conditions de pratique (typologie et difficulté du site, météo).

Conclusion : Pourquoi devons-vous tous essayer au moins une fois l’escalade ?

L’escalade, c’est un sport de nature accessible à tous. Pour commencer, les structures artificielles en intérieur sont un excellent moyen d’apprendre les bases techniques et de se connaître soi-même. Ressentir et gérer ses émotions afin d’évoluer dans sa pratique. Puis dans un second temps, tentez des expériences sur des sites naturels grâce à vos acquis.

Ce sentiment de liberté en fait une activité très attractive. En amis ou en famille, partez tous ensemble à la découverte de l’escalade !

Merci à tous de m’avoir suivi sur cette dernière expérience. En espérant que cette activité vous a plus et vous donne envie de l’essayer prochainement. A bientôt pour de nouvelles aventures.

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •